Actu

Clubhouse, tout savoir sur le nouveau réseau social audio qui séduit les entrepreneurs

Pinterest LinkedIn Tumblr

Même si elle a été seulement lancée en 2020, Clubhouse est rapidement devenu la nouvelle application à la mode. Le service est même déjà valorisé à près d’un milliard de dollars. Et depuis quelques jours, l’application affole la toile, entraînant la frustration des uns, renforçant le sentiment d’importance des autres. Ceci pour la simple raison qu’elle est accessible uniquement sur invitation pour le moment et est adoptée par de nombreux stars et entrepreneurs à succès dans le monde entier. Clubhouse, on vous dit tout sur cette nouvelle expérience.

Clubhouse, le concept

Déjà, il faut le dire, sur Clubhouse, pas de photos, de textes, des vidéos… C’est un réseau social d’un nouveau genre. Lancée en mars 2020, dans sa version bêta, l’application a été créée par Paul Davison et Rohan Seth à San Francisco et repose sur le partage d’audio en direct. Oui, vous avez bien compris, Clubhouse est un espace de conversations audio regroupant des centaines de discussions privées ou publiques.

Mais la grande particularité du réseau ne se résume pas uniquement au partage d’audio en direct. Pour pouvoir l’utiliser, vous devez recevoir une invitation de la part d’un utilisateur existant. C’est actuellement la seule manière d’intégrer la plateforme et de faire partie de la communauté. Un niveau de sécurité mis en place par les fondateurs de Clubhouse dans l’objectif de limiter son accès, puisqu’il est toujours en phase de développement.

Et ce n’est pas tout, l’application n’est disponible pour le moment que sur iOS. Les utilisateurs de smartphones tournant sur Android ne peuvent pas intégrer la plateforme. Mais une fois entrée dans l’application, vous avez la possibilité d’intégrer des « rooms », des conférences créées par d’autres utilisateurs et qui sont publiques. Vous pourrez donc écouter ce qui s’y dit et si l’animateur vous autorise, vous pourrez prendre la parole pour exposer votre point de vue, poser une question… Comme vous devez en douter, vous avez aussi la possibilité de créer des conférences et d’inviter d’autres utilisateurs à y participer.

Pourquoi une expérience 100 % vocale ?

Comme nous avons déjà eu à le souligner, Clubhouse est un réseau social qui repose à 100 % sur la voix. Vous n’y trouverez donc pas de posts, pas de hashtags, pas de photos, pas de photos… Et il n’est pas non plus possible de s’envoyer des messages. Par contre, chaque utilisateur est libre de créer sa propre room (salle de discussion), et d’en réguler l’accès (public ou privé). Soulignons que chaque salle de discussion peut accueillir jusqu’à 5 000 personnes simultanément.

Si vous suivez l’actualité, vous savez déjà que Twitter s’est déjà lancée depuis l’année passée avec son concept Spaces. Clubhouse a donc décidé de surfer sur ce mode de communication popularisé désormais par les podcasts, les applications et certains services de messagerie. Selon les fondateurs de l’application :

Clubhouse est une plateforme centrée uniquement sur la voix et nous pensons que la voix est un médium très spécial. Sans caméra allumée, vous n’avez pas à vous soucier du contact visuel, de ce que vous portez ou de l’endroit où vous vous trouvez.

Ajoutons que la simplicité d’utilisation et l’ébullition d’un service encore jeune facilitent vraiment la découverte et séduisent de plus en plus plusieurs utilisateurs dans le monde entier. On estime actuellement à près de 2 millions le nombre d’utilisateurs. Certains premiers utilisateurs ont avoué au New York Times, en mai 2020, y passer de nombreuses heures :

On discute vraiment avec les gens. On se laisse facilement parler, tout le monde s’écoute… De plus, ça ressemble un peu à de la radio libre.

Actuellement disponible uniquement sur iOS et sur invitation, l’application pourrait être ouverte au grand public dans le courant de l’année. Ceux qui n’ont pas encore reçu d’invitation, mais qui disposent d’un smartphone Apple peuvent déjà télécharger Clubhouse et réserver un nom d’utilisateur. Soulignons aussi que l’application pour smartphones Android pourrait être annoncée au cours de l’année.

Avant de passer à une version générale, nous voulons nous assurer que le produit peut gérer plus de personnes, se défendent les créateurs du réseau social. Entre autres choses, cela signifie avoir des règles et des outils communautaires solides pour s’assurer que les gens ont une excellente expérience au fur et à mesure que la base d’utilisateurs augmente.

écran de bienvenu Clubhouse (Source - Capture d'écran Clubhouse
écran de bienvenu Clubhouse (Source – Capture d’écran Clubhouse

Démarrer sur Clubhouse

Vous avez un ami qui vous a envoyé une invitation à rejoindre l’aventure Clubhouse ? Voici la marche à suivre :

  • télécharger l’application sur l’App Store

  • créer votre profil : après la réception de votre invitation par SMS, vous serez invité à créer un profil en renseignant votre numéro de téléphone, votre « vrai » prénom, votre « vrai » nom puis un nom d’utilisateur. À ce propos, il faut souligner que les pseudo ne sont réservés qu’aux personnalités publiques de la plateforme. Vous devez aussi être adulte (plus de 18 ans) pour pouvoir créer votre profil. Et une fois celui créé, vous pouvez l’alimenter en le liant à vos comptes Twitter et Instagram. N’oubliez pas de renseigner votre bio. Bonne nouvelle, ici vous n’êtes pas limité en nombre de caractères. Enfin, il ne reste plus qu’à ajouter vos centres d’intérêt pour mieux organiser votre timeline et avoir de meilleures suggestions
  • assister à des discussions ou créer vos propres salles de discussions. L’utilisation de l’application est assez simple, comme nous avons déjà eu à la souligner. Vous pouvez naviguer facilement pour rechercher d’autres utilisateurs ou des clubs. Il s’agit de groupes organisés autour de sujets spécifiques. Après inscription, vous avez aussi la possibilité de proposer à d’autres personnes de rejoindre l’aventure. À choisir avec soin, puisque le nombre d’invitations est limité.

En résumé, on peut dire que Clubhouse est une application qui répondra certainement aux attentes de plusieurs entrepreneurs, influenceurs, spécialistes du marketing digital, développeurs, startuppeurs, etc. Pour les autres, l’expérience risque de ressembler à l’enfer de LinkedIn, mais cette fois-ci dans les oreilles.

Alors, que pensez-vous de l’expérience Clubhouse ? N’hésitez pas à partager avec nous en commentaires votre expérience.

Laisser un commentaire